Ce qui est frustrant quand on monte des projets BD en recherche d'éditeurs, c'est qu'on ne sait pas si ça va aboutir, et qu'on laisse un grand nombre de planches, de dessins et de recherches au placard (ce qui a aussi pour résultat de laisser penser qu'on ne poste rien sur internet parce qu'on ne fait pas grand chose...que nenni !)

 
Pour ceux qui avait suivi la sortie de mon Sketchbook, ou de mon exposition au Zoo (extrait ci-dessous), ces photos vous parlerons sûrement. Il s'agit d'extrait d'un projet qui a commencé fin 2012 et qui est en train de ressortir des tiroirs...
 
 
 
Voici des extraits photos des test-couleur (à l'aquarelle !)
 
Lors de ma dernière rencontre dans une classe pour un Atelier BD, un élève m'a demandé si j'avais beaucoup de matériel pour travailler (et toute la classe s'est empressée de lui répondre que "ben oui, évidemment !!").
La question m'a parut judicieuse, car, comme pour la formation de chaque auteur de BD, j'ai l'impression que le matériel (et la quantité de matériel) diffère beaucoup d'une personne à l'autre.
 
Donc, pour répondre à cette question, voici la liste du matériel que je possède et que j'utilise régulièrement, si ça vous intéresse : - ma mini table à dessin inclinable et transportable Reeves - une grande planche de bois fine acheté en magasin de bricolage - un crayon de couleur bleu marine Col Erase - 2 critériums, un 0.7 et un 0.9 - une gomme Koh I Noor - une gomme électrique Derwent - un pinceau plat (acheté en magasin de bricolage) pour humidifier la feuille avant de commencer une aquarelle - du papier aquarelle A3 Montval 300g - un cutter - du gros scotch de bricolage pour tendre les feuilles d'aquarelle - un énooooorme pinceau chinois acheté sur un stand au festival BD de Saint Malo (après en avoir cherché un avidement pendant des mois) - deux pinceaux petit gris à gros réservoir    - une assiette en porcelaine et un verre tout ce qu'il y a de plus basique - 3 godets d'aquarelle White Night (et oui, 3, ni plus ni moins ! Bleu, Jaune, Rouge, les couleurs primaires. Pas besoin de plus) - 2 flacons d'encre (Vert foncé et Jaune Indien) pour des rehauts quand je veux une couleur plus pep's - un crayon uniball blanc (que je n'utilise pas souvent) - un crayon de couleur blanc Koh I Noor - une boite de crayon de couleur Faber-Castell que des amies m'ont m'a offert :)
-Mon ordinateur et ma tablette graphique Bamboo Fun (ça aussi c'est amplement suffisant à mon sens) quand je fais des retouches ou du graphisme - 2 pinceaux à maquillages (moyen et court), un crayon orange Koh I Noor et une mine de plomb pour quand je fais des portraits. - les feutres noir "Touch SES15C" de Pentel, quand je fais des encrage au feutre. Ils permettent de faire des pleins et des déliés à la manière d'un feutre pinceau tout en étant plus simple d'utilisation (seul problème, ils ne résistent pas à l'eau)
Bref, même si la liste terminée peu paraître un peu longue, je n'utilise pas 25 000 pinceaux différents et 40 boites d'aquarelles, contrairement à mon collègue d'atelier Damien Cuvillier. Donc il n'y a pas UNE bonne façon de faire...faites comme vous le sentez, l'important est de trouver du matériel avec lequel on est à l'aise, tout en gardant à l'esprit que ce n'est pas la peine de se ruiner.
Alex-Imé